Les porte-bagages


Répartition du chargement, porte-bagages avant et arrière, vélos enfants …

 

Répartition du chargement

Quand on utilise le vélo au quotidien, les sacoches sont beaucoup plus confortables que le sac à dos et elles évitent d’avoir le dos mouillé. Pour les chargements courants, un porte-bagage arrière est suffisant.

Quand on voyage chargé, le porte-bagages avant permet de soulager la roue arrière qui supporte déjà le poids du cycliste. Il est conseillé de placer les choses lourdes sur la roue avant. Plutôt que d’avoir toutes les affaires en vrac dans 2 grandes sacoches, il est plus facile de répartir les affaires par fonction dans 4 sacoches : les affaires de couchage d’un côté, les vêtements de l’autre, le réchaud, etc. (voir l’article sur les sacoches). L’impression d’inertie sur le guidon peut être déroutante les premières minutes mais on s’y habitue très vite jusqu’à l’oublier totalement.

Le porte-bagage avant est plus bas que l’arrière, ce qui abaisse le centre de gravité. On utilise généralement des sacoches plus petites à l’avant (10 à 15 litres par sacoche, contre 20 à 25 à l’arrière). Notez que ces sacoches dites « avant » peuvent aussi être utilisées à l’arrière ou sur des vélos enfants.

Il existe aussi des sacoches dites de bike-packing qui se fixent directement sur le cadre (sans porte-bagage) mais elles ont un volume plus réduit et un poids plus limité. Elles sont plutôt destinées aux voyages légers.

Même si les fabricants de porte-bagages annoncent des capacités de charge allant jusqu’à 40 kg sur certains modèles, n’oubliez pas que le porte-bagage lui-même repose sur 4 vis seulement. Il est conseillé d’emporter des vis de rechange.

Il existe des porte-bagages en aluminium et en acier. L’aluminium est plus rigide, il casse mais ne se répare que difficilement. L’acier est plus souple et peut se réparer. La marque Tubus fabrique des modèles très durables en acier qui sont une référence pour le voyage à vélo.

Porte-bagages arrière

Les porte-bagages arrière se fixent sur le cadre avec 4 œillets : 2 au niveau de l’axe de la roue et 2 sur les haubans. Si votre vélo n’est pas équipé d’œillets il est possible d’utiliser des colliers de serrage ou d’autres adaptateurs disponibles dans les magasins spécialisés. Il existe aussi des porte-bagages sur tige de selle mais ils ont une capacité de charge assez limitée – de l’ordre de 10 kg – et dans ce cas il faudra peut-être s’orienter vers une remorque à bagages.

J’ai un vélo de type gravel bike que j’utilise au quotidien pour le vélotaf avec sacoches, le week-end pour des sorties sportives sur route et sur sentier et enfin pour nos voyages à vélo en famille. Ce sont des voyages en Europe, généralement sur les grands itinéraires cyclables ou des sentiers faciles. Il ne s’agit pas d’un vélo de voyage pour traverser le Tadjikistan en autonomie totale. Je n’ai pas besoin d’un vélo cargo. J’ai donc équipé mon vélo d’un porte-bagages léger et discret : le Tubus Fly Evo. Il pèse 400 grammes visserie comprise, pour une capacité de 20 kg. Il se résume à l’essentiel. Il accepte très bien les sacoches classiques de type Ortlieb ou Vaude. Le plateau est relativement fin ce qui évite la tentation de mettre trop de choses en vrac dessus. Attention, il est limité à une largeur de pneus de 45 mm.

Le VTC de madame était déjà équipé d’un porte-bagage qui convenait, nous n’avons pas changé pour le plaisir de changer.

Remarque : il est intéressant d’équiper le porte-bagages d’un phare arrière (à piles, sur dynamo ou sur batterie). En effet, contrairement aux phares sur tige de selle ou sur l’axe de roue, celui-ci reste visible quand on charge le plateau du porte-bagages et les sacoches. On trouve des modèles à partir d’une quinzaine d’euros et plus si affinité.

Porte-bagages avant

À l’avant le choix est beaucoup plus réduit et dépend de la fourche. Certains modèles nécessitent 4 œillets : 2 au niveau de l’axe de la roue et 2 au milieu de la fourche (non suspendue).

Avec une fourche rigide équipée d’œillets j’ai opté pour le modèle Tubus Tara. Contrairement au porte-bagages arrière que j’utilise au quotidien, l’avant ne me sert que pour les voyages. Le reste du temps il dort sagement sur une étagère.

Le modèle Zéfal Raider peut se fixer sur les œillets mais aussi avec des colliers fournis. Il s’adapte sur une majorité de fourches, qu’elles soient suspendues ou non. C’est donc celui que nous avons installé sur le VTC à fourche suspendue de madame.

Porte-bagages enfant

Nous avons également installé un porte-bagage sur le vélo de notre aîné. Il faut bien sûr choisir un modèle qui correspond à la taille des roues (24″ pour l’instant). Il faut surtout faire attention au poids du porte-bagage et des sacoches pour ne pas fatiguer l’enfant. Nous utilisons 2 sacoches Ortlieb Front Roller qui ont l’avantage d’être plus petites. Elles servent à ranger les duvets, qui prennent nécessairement un peu de place mais qui ne sont pas trop lourds.

Attention aux freins à disque qui dépassent en largeur sur certains vélos, dans ce cas il faut s’orienter vers des modèles de porte-bagages spécifiques.

Voir aussi : l’article sur les sacoches.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.