La tente


Après la présentation de la carriole, voici une présentation de la tente. Je ne vais pas faire un comparatif des 10 meilleures tentes du marché puisque je n’en testé qu’une :-). Je vais simplement vous dire quelles étaient nos attentes et ce que nous avons pensé de notre tente après 4 semaines d’utilisation quotidienne. Commençons par les contraintes. Il s’agissait de trouver une tente pour du camping itinérant avec un bébé et un petit enfant. Ils étaient bien trop petits pour dormir seuls dans une tente, même juste à coté de nous. Il y avait dès le début de notre recherche plusieurs critères qui ne sont pas vraiment compatibles entre eux : d’un coté la tente devait être légère et facile à monter, de l’autre elle devait être spacieuse et confortable, et si possible à un prix raisonnable.

Comme nous voyageons à vélo avec nos affaires et celles des enfant, la tente devait être légère et peu volumineuse une fois pliée. Dans la catégorie des tentes 4 places, les tentes dites familiales représentent plus de 80% des modèles. Elles sont certes très confortables, mais il était impensable de partir avec une tente de 15 kilos (voire 30) qui nécessite plus de 15 minutes de montage tous les soirs. En tente légère de 2 à 3 places, il y a beaucoup de choix, à partir de 4 places c’est très limité. Le critère du poids a donc très vite éliminé la plupart des tentes de notre liste. Presque toutes en fait, à tel point que notre liste était vide et qu’il a fallu refaire une recherche. Finalement nous avons opté pour le modèle Quick Hiker Ultralight de la marque Quechua : 3.9 kg, chambre de 215×230 et abside de 205×230.

La tente est spacieuse pour 4 et c’est vraiment un élément de confort important quand il faut y passer toutes les soirées pendant 4 semaines [remarque 2016 : maintenant nous dormons à 5 dedans]. On ne tient pas debout à l’intérieur mais pour moins de 1kg par personne on ne peut pas tout avoir. L’auvent est très grand et toutes les sacoches peuvent y être rangées. Quand il faisait frais le matin – et aussi quand il pleuvait le soir – il restait assez de place dans l’auvent pour prendre le repas. Avec des enfants c’est important si on ne veut pas retrouver des duvets à la confiture. Ceci nous permettait aussi d’avoir un espace séparé pour bouquiner quand les enfants étaient couchés.

Le truc que nous avons adoré, c’est le fait de pouvoir rouler le double toit à l’arrière de la tente pour obtenir une grande ouverture. Dans la journée on peut rester à l’intérieur sans se sentir enfermé. La tente devient un espace de vie. Les jours de grosse chaleur ceci permet une bonne ventilation. De nuit on peut s’allonger sur le dos et regarder les étoiles en restant dans la tente. Gabriel était fan. Le seul bémol du système c’est qu’il faut sortir pour refermer le double toit s’il fait frais au petit matin (ou pire, s’il se met à pleuvoir). L’idéal aurait été de pouvoir ouvrir la moustiquaire pour le faire depuis l’intérieur. Il ne manque qu’une fermeture éclaire pour cela. Peut-être sur le modèle de l’année prochaine ?

[Modification 2014] : Astuce : l’auvent n’a pas de tapis de sol, nous avons donc utilisé un plaid avec une face en polaire et une face en imperméable. On en trouve pour une dizaine d’euros. Nous l’utilisions aussi dans la journée pour les pique-niques. La couverture en polaire est assez confortable mais elle a plusieurs inconvénients. Elle reste relativement volumineuse quand elle est pliée, elle ne couvre pas tout l’auvent et surtout quand les enfants renversent un bol de lait elle est moins facile à nettoyer qu’une simple bâche plastique.

Il existe un tapis de sol adapté vendu séparément. Il n’est pas plus lourd que la couverture polaire plastifiée (environ 800 g) et il prend moins de place quand il est plié. Comme il a exactement la forme de la tente, il offre plus d’espace que la couverture et par mauvais temps on évite de poser les sacoches dans la boue (même si elles sont étanches). Il protège aussi la partie couchage. Enfin, il est plus facile de plier séparément une bâche salie par la boue en gardant une tente relativement propre.

Montage/démontage très simple pour 1 seule personne, avec des vraies sardines légères qui ne se plient pas au premier coup de marteau :-). Le plus compliqué c’est de virer les enfants qui viennent jouer dessus avant même qu’on ait terminé. La tente n’est pas autoportante donc il vaut mieux la positionner au bon emplacement dès le début. Ce n’est pas vraiment un problème, il suffit de réfléchir avant d’agir. Le sac de rangement est suffisamment grand pour que la tente rentre sans soucis même si on l’a pliée un peut vite.

Aucun signe d’usure pour l’instant, elle a bien résisté à la pluie et aux orages, et même à la mini-tornade (gros grêlons et surtout vents très violents puisqu’ils ont cassé les arbres à coté de nous). Nous avons toujours été au sec malgré des nuits entières sous la pluie. L’intérieur du double-toit était parfois humide de condensation le matin mais tant qu’il ne goutte pas c’est tout à fait normal. [Mise à jour : en 2016 la tente se porte toujours aussi bien.]

Publicités

7 commentaires sur “La tente

  1. Merci pour ces pages si instructives.
    Souhaitant partir en vélo triporteur électrique avec ma fille de 3 ans, je me tâte et hésitais beaucoup niveau matériel car j’ai besoin d’être la plus allégée possible (le poids du triporteur à lui seul : 45kg).

    Quel type de couchage avez-vous utilisé ? je n’arrive pas bien à voir ce dont vous parlez.
    Merci à vous et à bientôt pour vous lire encore !

    1. Effectivement je n’ai pas encore écrit l’article sur les matelas et les sacs de couchage. Pour les matelas vous trouverez un début de réponse dans ce commentaire. Pour les sacs de couchage nous avons des duvets ultra-light. En été c’est suffisant et si les nuits sont un peu fraiches nous enfilons la polaire et le collant qui sont déjà dans les bagages.
      Bon préparatifs,

  2. Bonjour Damien!
    Merci pour votre blog et vos articles.. Maintenant que vous l’avez pratiquée plusieurs années, je serais curieuse de connaître l’état de votre tente et votre avis sur sa solidité et tenue à l’humidité.
    En effet j’ai été séduite par ce modèle pour les mêmes raisons que vous (rapport poids-encombrement / espace de vie et auvent), et beaucoup de commentaires sur le site de Décathlon la trouvaient fragile. Nous avons finalement opté pour une MSR, par crainte d’ « investir » dans un matériel qui ne tienne pas…
    A vous lire je regrette un peu ce choix car la MSR a nettement moins d’espace sous auvent. On l’utilisera cette été mais pour l’avenir et peut-être changer, ça m’intéresse de savoir si la Quick Hiker est solide.

    Merci d’avance.
    Des projets de voyage prochainement?

    Fanny

    1. Pour l’instant nous l’avons utilisée 4 semaine complètes la première année (avec montage/démontage tous les jours) sur l’EV6, 1 semaine avec de la pluie toutes les nuits la seconde année au lac de Constance, plus quelques nuits en montagne. Pas de signe d’usure particulier malgré les petits lions qui s’excitent à l’intérieur. La petite boule en plastique au bout des arceaux est une astuce bien pensée qui protège bien les tubes en tissus lors du montage. Toujours étanche à ce jour (3ème année).

      C’est vrai que ce grand auvent est un avantage certain par rapport à d’autres modèles. On sépare vraiment le coté rangement (et déjeuners quand il pleut) du coté couchage qui reste relativement propre.

      Pas de voyage prévu pour l’été 2015 : un 3ème lionceau est prévu pour la semaine prochaine. Nous attendrons qu’il grandisse un peu. Je pense que nous tiendrons à 5 dedans pendant quelques temps encore. Il y a de la marge.

      1. Merci beaucoup pour cette réponse! Je garde ce modèle dans un coin de ma tête alors.

        Félicitations pour ce petit 3e en construction!… J’ai consulté en même temps que le votre le site velofamille.com : ils voyagent à 5… Si ça peut vous donner quelques astuces pour les prochaines années de voyage…!

        En attendant, bon été cocooning à toute la famille,

  3. nous nous sommes partis avec une tente décathlon la forclaz 3 mais nous n’étions que deux a conseiller 3,5 kg et le must elle s(ouvre des deux cotée c’est ce que nous recherchions car mon épouse est un peu claustrophobe cette tente est a conseiller pour les couples et elle coute moins de 150 euros et prend très peu de place replié
    nous sommes preneurs de listing pour voyager nous repartons au 15 aout
    nolay-chalons sur saone-tournus- macon-cluny-gengoux le national-chalons et nolay

  4. Merci pour les conseils Damien, on peut dire qu’elle aura été testée avec succès dans toutes les conditions et à tous les âges cette tente ! idéale pour les périples en famille donc, je le note ! bizzz Solène

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.