Voyager avec des enfants : le matériel


« Nous avons déjà voyagé en vélo mais cette fois nous allons partir avec nos enfants. Que faut-il prévoir ? » C’est une question qu’on nous a posée plusieurs fois. Voici donc quelques éléments de réponse qui complètent le précédent article voyager avec des enfants. Pour commencer, vous pouvez consulter les articles sur la remorque et sur la tente.

Si les bambins sont petits, vous aurez à gérer les paquets de couches. La remarque peut paraitre évidente … mais même en choisissant les plus petits paquets ça augmente rapidement le volume occupé dans les sacoches. Pour le lait en poudre nous ne voulions pas transporter les énormes bidons. Aussitôt acheté, le contenu était donc transféré dans un ziploc qui se réduisait au fur et à mesure. Pour les vêtements nous avions pris le minimum : environ 3 tenues par enfant. Nous faisions des mini lessives régulières le soir au camping. À ce propos la barre à l’arrière de la remorque permet de faire sécher le linge en journée – avec un léger vent en prime – comme vous l’avez peut-être vu sur les photos. Complétons le paquetage avec les indispensables lunettes de soleil, chapeaux, maillots de bain, brassards et crème solaire. Sans oublier des petites chaussures pour les piscines et les douches des campings. Comme nous n’avons pas voyagé en hiver, coté mauvais temps nous nous sommes limités à une petite polaire et un vêtement de pluie.

Pour la nuit Gabriel (3 ans) avait un sac de couchage adulte. Pour l’été, un sac de couchage léger est tout à fait suffisant. La différence de volume est loin d’être négligeable. Pour les nuits plus fraiches il dormait avec une tenue en mérinos (haut et bas) qui lui servait de pyjama. C’est la même tenue qu’il utilise sous ses vêtements de ski. C’est léger, confortable et chaud, ça ne prend pas de place et ça sèche très vite. Le prix de ces sous-vêtements reste raisonnable au rayon enfant. Alice (1 an)  était trop petite pour dormir dans un sac de couchage (comme Gabriel lors de notre 1er voyage). Elle avait une gigoteuse avec des manches qui s’enlèvent. Celle ci a été cousue par une copine mais ça se trouve dans le commerce parait-il. Elle dormait avec juste une couche, sans les manches et entrouverte quand il fait chaud, fermée, ou même avec le pyjama et une polaire quand il faisait frais.

Bébé dort dans la tente : gigoteuse, matelas et doudous
Bébé dort dans la tente : gigoteuse, matelas et doudous

Gabriel et Alice avaient des matelas auto-gonflants en demie taille. Nous ne leur avons pas pris les mêmes matelas que nous parce que Caroline avait peur qu’Alice s’étouffe la nuit en mettant son nez entre 2 boudins du matelas. C’est vrai que pour les petits un matelas simple et plat est sans doute préférable. Dans le même ordre d’idée ils dormaient chacun d’un coté de la tente, et nous au milieu. Nous avions commencé par les mettre côte à côte mais ils finissaient entassées l’un sur l’autre comme des chatons et nous ne voulions pas qu’Alice risque de s’étouffer sous le sac de couchage de Gabriel. Sans reprendre ici la description de la tente, les enfants étaient trop petits pour que nous les laissions seuls dans une tente. Le fait de les laisser s’endormir et de pouvoir rester entre nous dans la grande abside juste à coté est agréable le soir.

La couverture polaire d’un coté et plastifiée de l’autre prend un peu de place mais elle est bien utile. Nous l’utilisions en journée pour nous installer dans l’herbe lors des pauses et des déjeuners. Nous l’utilisions matin et soir en tant que tapis de sol dans l’auvent, et aussi quand pour manger à l’intérieur quand il pleuvait, sans salir la partie couchage de la tente. Mise à jour : depuis nous avons remplacé la couverture par une extension de tapis de sol.

petit déjeuner sous la tente
petit déjeuner sous la tente

Nous avions bien sûr les indispensables doudous. Attention à ne pas les perdre en route ! Pour les occupations nous avions quelques petites voitures, 2 playmobils, 2 ou 3 livres, 1 mini ballon, mais pas plus. N’oublions pas que c’est papa qui tire la remorque dans les montées. Il y a toujours des bâtons en route pour s’amuser. Un téléphone avec un casque pour enfant et les musiques de Gabriel pour le soir avant de s’endormir. Ça lui permettait d’avoir un moment de calme quand sa petite sœur était déjà endormie. Au début tout était sur le smartphone mais comme nous voulions rédiger le journal de bord le soir quand Gabriel s’endormait nous avons finalement déplacé la musique vers le second téléphone.

Dans la journée c’est bien si chacun peut boire à volonté. Alice avait un biberon d’eau, que Gabriel a appris à lui donner pendant le trajet. Gabriel voulait faire comme les grands et il avait un bidon de cycliste. Pensez à avoir quelques provisions de secours pour les enfants si les magasins sont fermés. Vous pourrez éventuellement sauter un repas mais pas eux. Et un petit sac isotherme pour transporter des yaourts et 2 tranches de jambon. Coté cuisine toujours, si vous utilisez un réchaud basique, investissez 10 euros dans un trépied en plastique. Mieux : optez pour un réchaud optimisé. Malgré notre vigilance nous avons frôlé la catastrophe avec un réchaud qui a versé.

 Lire aussi l’article précédent : .

Publicités

2 commentaires sur “Voyager avec des enfants : le matériel

  1. Bonjour,
    Très intéressants les articles, nous avons commandé le même réchaud.
    Reste le sujet des matelas, quel matelas avez vous pris pour vous ? un matelas gonflable ? quel poids ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.